Voyager au cœur d’une culture

Ce qui est bien avec la culture c’est qu’un pays peut venir à vous sans avoir besoin de prendre l’avion. La saison culturelle « Eldorado » à Lille met le Mexique à l’honneur cette année !

La première étape d’Elicec pour découvrir cette culture est d’avoir été au musée de l’Hospice comtesse pour une initiation à la peinture.

Les sujets évoqués par les artistes sont parfois graves, et ils nous montrent des facettes de leur histoire.

Ici est mis en avant le rôle des femmes pendant la Révolution de 1910. Révolution composée de soulèvements armés et coups d’État ayant eu lieu entre 1910 et 1920. Ce tableau souligne que les femmes ne se sont pas limitées à préparer la nourriture ou à soigner les bataillons. Elles gardaient les munitions et les distribuaient lors des affrontements, elles assumeront également les missions d’espionnage et de contrebande à la frontière avec les États-Unis. Elles sont appelées « las soldaderas » c’est-à-dire « les femmes soldats ».

La mort est elle aussi présente à travers des tableaux évoquant les rituels autour de celles-ci, parfois en lien avec la vision des étrangers par rapport à cela.

Ici, Orozco met en scène des individus rendant un tribu au dieu aztèque de la guerre, nommé Huitzilopochtli. Il s’agit ici une caricature des populations indiennes soumises aux Espagnols.

Sur ce tableau, il s’agit d’un monument aux morts hispaniques. L’exposition de crâne était considéré comme un rituel « officiel » et c’est dans la ville de Tenochtitlan que ce rituel fut le plus important. Le mur de crâne, appelé le tzompantli, est là pour honorer les dieux. Mais un deuxième message passe au près des populations avec ce mur de têtes, il s’agit d’une manifestation du pouvoir utilisé comme un instrument de domination. Les prisonniers de guerre sont sacrifiés par les hauts dignitaires, on extrait les cœurs, ils sont décapités et empalés…

Vient ensuite, mon coup de cœur de l’exposition et il s’agit de l’artiste Rosa Rolanda et de son autoportrait que voici.

D’un certain côté, la multitude de détails autour de l’artiste, et parfois le côté un peu étrange, évoque à Elicec un peu la peinture flamande avec Jérôme Bosch (mais seulement un peu !). Elle adore se perdre dans les arrière-plans pour découvrir toujours plus de scénettes !

On continue avec d’autres tableaux qui ont attiré l’attention d’Elicec et de sa guide conférencière comme ce tableau représentant un sorcier, c’est surtout l’atmosphère autour du personnage qui a attiré son œil.

Une virée nocturne au Mexique, cela vous tente ? Et bien, plongez dans le tableau de Diego Rivera et accrochez-vous aux branches !

L’exposition abrite une œuvre d’une personnalité mexicaine que tout le monde (ou presque !) connaît : il s’agit de Frida Kahlo.

Frida Kahlo laisse toujours un message dans ses œuvres et ici c’est la noix de coco qui est la plus expressive. En la regardant de plus près, nous pouvons avoir l’impression de voir une noix de coco en train de pleurer. Une œuvre pleine de couleurs pouvant ainsi faire référence à une autre de ses peintures « Les noix de coco en pleurs ». Cette peinture a été réalisée l’année où elle a quitté l’hôpital et qui correspond également à sa séparation définitive avec Diego Rivera.

L’exposition « Intenso / Mexicano » a été l’occasion pour Elicec de découvrir un espace habituellement fermé aux visiteurs : la chapelle de l’hospice et son splendide plafond recouvert de blasons. C’est aussi l’occasion d’admirer l’œuvre représentant les deux femmes flamandes qui ont marqué l’histoire….

… Jeanne de Flandre (connu aussi sous le nom de Jeanne de Constantinople, ayant œuvrée pour le développement des ordres hospitaliers et la construction d’hospices) et de sa sœur Marguerite (à gauche).

Plus d’informations sur la saison culturelle « Eldorado » par ici : https://www.eldorado-lille3000.com/

Pour le musée de l’Hospice Comtesse, suivre le lien pour avoir les informations pratiques : https://www.lille.fr/Nos-equipements/Musee-de-l-Hospice-Comtesse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s