Walaric en Picardie

Elicec sillonne la région Hauts-de-France avec sa guide-conférencière afin de préparer des circuits à créer, mais aussi préparer les circuits qui lui sont commandés 😊

C’est l’occasion pour Elicec de découvrir la Picardie qu’elle ne connaît pas bien (mais on va y remédier rapidement!)

Pour un accompagnement en car pendant plusieurs jours, la ville de Saint-Valery est au programme ! Alors qu’attendez-vous pour lire la suite de l’article 😉

Premiers pas sur la côte picarde, en Baie de Somme. Sensation d’être seule au monde, une tranquillité que l’on retrouve aussi dans certains coins de la Côte d’Opale…

En travaillant sur le circuit à effectuer dans les prochains jours, je suis tombée sur une information étonnante : Walaric était un religieux à Luxeuil au 7e siècle et il est venu évangéliser la région. Tiens, tiens, comme notre Audomar !

Walaric, qui donnera plus tard Valery, est venu fonder en 611 une abbaye qui deviendra royale et prestigieuse, à l’origine de la fondation de la ville, au point de devenir un port important pendant le Moyen- Âge (période de la Guerre de Cent ans). Elle verra passer un personnage illustre qui laissera son nom aux tours médiévales que l’on retrouve aujourd’hui encore dans la vieille ville : Guillaume le Conquérant. A notre époque, il est encore mis à l’honneur avec les Fêtes de Guillaume chaque année en juillet.

Au gré des pas, dans les rues de la ville, on y découvre des beaux endroits, des belles façades, et des monuments.

Elicec devient comme sa guide et adore plonger dans les livres pour apprendre de nouvelles choses : les valéricains étaient très catholiques et participaient activement aux processions, possédaient plusieurs confréries identifiables à leurs bannières. Le calvaire des marais est accessible grâce à une petite ruelle donnant sur un escalier. Et depuis celui-ci, nous avons une vue imprenable sur la ville et la Baie de Somme (pas de spoil visuel ! je vous laisse prendre le plaisir de le découvrir lors de votre balade !)

Maintenant, direction la vieille ville médiévale !

Passez sous la porte de Nevers, fortifiée, qui marque l’entrée dans l’enceinte de la ville. Les armes du duc de Nevers sont présentes entre les emplacements des bras du pont-levis, car il s’agissait des premiers seigneurs de la ville.

Mais un des coups de cœur de la ville est l’église Saint-Martin. On y retrouve la particularité des églises picardes et normandes, c’est-à-dire la construction de l’édifice avec des pierres et des galets éclatés. Nous vous invitions avec Elicec à entrer à l’intérieur pour y découvrir des ex-voto particuliers, classés aux Monuments historiques : les bateaux offerts par les familles.

On continue notre promenade avec une vue sur la Somme qui devient splendide, plus nous prenons de la hauteur et parfois nous tombons sur des détails qui peuvent nous surprendre aujourd’hui … même si Elicec a déjà vu ce type de panneau dans le Berry !

Après avoir passé les tours Guillaume, l’emplacement de l’ancienne abbaye (celle fondée par Walaric en 611 à la demande du roi Dagobert), disparue aujourd’hui, direction le deuxième coup de cœur de la ville ! En revanche, il faut le mériter car le lieu se trouve à l’extrémité de la ville sur un promontoire.

Mais cela en vaut la peine ! Il s’agit de la chapelle des marins, datant du 7e siècle pour la première mention, car celle que nous voyons aujourd’hui est une reconstruction du 19e siècle.

Chose surprenante, c’est un goéland qui se trouve en haut du clocher, l’oiseau symbolisant la liberté et aussi soumis aux superstitions des marins. Le goéland est lié aux marins, car une légende prétend que cet oiseau est né de l’âme d’un marin mort. Quand un marin l’aperçoit en mer, il représente l’incarnation de l’âme d’un défunt matelot suivant le navire sur lequel il était de son vivant.

Et parce que préparer un circuit en car, c’est aussi repérer les aspects pratiques comme un parking, cela permet de tomber sur des bâtiments au hasard des recherches … après un repérage sur place, retour à la maison pour préparer le discours de visite !

Pour profiter encore plus de cette belle ville qu’est Saint-Valery-sur-Somme, je vous conseille de coupler votre balade à une croisière sur la Baie de Somme. Elle vous permettra de découvrir la ville depuis l’eau et pourquoi pas, peut être (!), d’apercevoir des phoques ! Ou pourquoi pas, si vous préférez les transports ferroviaires, de partir à bord d’un train à vapeur.

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter la guide d’Elicec, elle sera ravie de vous faire visiter la ville 😉

A bientôt !

Voici le lien vers le site pour les croisières en Baie de Somme : http://www.bateau-baie-somme.com

Lien pour préparer votre visite avec le train à vapeur : https://www.chemindefer-baiedesomme.fr/fr/bienvenue-sur-le-reseau-des-bains-de-mer

Et pour avoir une carte des principaux lieux de la ville, direction l’Office de Tourisme qui se situe 1 place de l’Amiral Courbet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s