Fresques, pneu ou rugby pour cette dernière journée ?

Le samedi, nous sommes partis à la découverte d’un très beau château caché dans la campagne dans les environs d’Issoire. L’occasion pour Elicec de continuer à découvrir la région de Clermont-Ferrand car cette dernière journée de congrès était en option.

Direction le château de Villeneuve-Lambron et ses sublimes fresques réalisées sur deux siècles. La première étape de réalisation, nous la devons au fondateur du château : Rigault d’Aureille. Il fut le maître d’hôtel, c’est-à-dire qu’il avait en charge la gestion de la maisonnée du roi ainsi que la confiance de celui-ci. Mais il n’a pas été maître d’hôtel d’un mais de quatre rois ! (de Louis XI à François Ier). La notoriété du château est dû au côté original de la combinaison de fresques et de trophées de chasse.

Le portique d’entrée est connu pour ses fresques restées à l’air libre depuis leur réalisation, mais surtout pour le côté humoristique de Rigault d’Aureille qui en est le commanditaire. Voyez par vous-même : la première fresque représente une Bigorne replète, qui est monstre hybride dévorant les hommes gouvernés par leurs épouses… tandis que la deuxième représente une Chicheface squelettique, dévorant les femmes soumises à leurs maris 😊

Si l’extérieur de la cour nous a réservé ces belles fresques, direction l’intérieur qui nous laisse tout aussi émerveillés par les décors présents sur les murs ainsi que les plafonds peints.

Le thème de l’amour est présent sur la tapisserie qui orne la salle dite des blasons. Elle représente plusieurs couples, mais l’anecdote précise que les mains auraient été recousues par la suite et au-dessus des vêtements alors qu’à l’origine ces mains étaient discrètement placées sous les vêtements de ces dames !

Sans oublier le témoignage laissé par le fidèle compagnon du propriétaire du château😉

Continuons la visite et découvrons toujours plus de choses étonnantes : comme le cabinet flamand avec une horloge encastrée sur le panneau frontal, possédant une particularité. Il représente Neptune sur les flots, et grâce à la technique celui-ci vogue sur les vagues en mouvement, sûrement devant les yeux ébahis des convives assistant au phénomène !

Et parce qu’Elicec et sa guide ont été vraiment impressionnées par la qualité des fresques encore présentes aujourd’hui, voici encore quelques photos de celles-ci, sans oublier que parfois quelques graffitis incomplets sont aussi visibles sur les murs, telles des œuvres oubliées…

La suite de la journée s’est déroulée à nouveau à Clermont-Ferrand avec la visite de l’Aventure Michelin. Notre collègue nous a expliqué la mise en place des usines dans la ville, les évolutions apportées au monde du pneu depuis le début jusqu’à aujourd’hui….

… mais également dans l’univers de la communication et du tourisme !

Car si aujourd’hui, nous utilisons les panneaux pour éviter de se perdre, de connaître le nombre de kilomètres (si nous n’avons pas de GPS à portée de main !) c’est aussi parce que la famille et l’entreprise Michelin a mis au point un certains nombres d’innovations comme les fameux panneaux directionnels ainsi que les bornes, ou encore les cartes et guides touristiques permettant ainsi avec la popularisation de la voiture de se déplacer par soi-même !

Mais au fait d’où vient le fameux bonhomme Michelin ? La naissance de Bibendum est une suite d’anecdotes et de réflexion. Tout commence lors de l’Exposition universelle, internationale et coloniale de Lyon en 1894, où les frères Michelin aperçoivent une pile de pneumatiques. Édouard aurait dit à son frère : « Regarde, avec des bras, cela ferait un bonhomme ! ». Mais il faudra encore attendre quelques années avant que Bibendum fasse son apparition. Attendre que le dessinateur O’Galop montre aux frères Michelin un projet d’affiches publicitaires. Et c’est une affiche en particulier qui retient leurs attention, affiche qui a été refusé par une brasserie. On y voit Gambrinus (les amateurs de bière le reconnaîtront !) brandissant une chope de bière en déclarant « Nunc est bibendum ! » autrement dit « C’est maintenant qu’il faut boire ! ». Cela rappelle fortement le slogan qui a été celui de Michelin lors d’une course cycliste : « le pneu Michelin boit l’obstacle » 😊

Bibendum est né ! et notez que dans la coupe, nous ne retrouvons pas que de la boisson mais les obstacles de la route pour les pneumatiques !

Terminons avec cette phrase trouvée dans l’espace de présentation de cette aventure familiale : « rouler sur de l’air, c’est gonflé ! »

Journée de congrès terminée, Elicec en a profité pour découvrir un autre aspect de la ville : le rugby et l’ASM 😊

Juste à côté de l’hôtel se trouvait l’ASM Expérience. Un bon moyen pour découvrir l’histoire du club même si le rugby n’est pas votre passion et que vous ne comprenez pas toutes les règles. Le lieu est là pour vous aider à apprécier ce sport : entre explications simples des phases de jeu, des postes des joueurs sur le terrain… ainsi que des vidéos sur les exploits de l’équipe, de belles phases de jeu expliqués par les joueurs eux-mêmes. Vous y découvrirez également l’envers du décor avec la préparation des joueurs, le planning, etc.… et surtout tout au long du parcours, vous pouvez répondre à des questions qui vous permettent à la fin de connaître le poste de jeu qui vous correspond le plus sur un terrain de rugby.

Nous vous laissons découvrir à quel poste peut jouer Elicec 😉

Et par chance un match se déroulait au stade ce soir-là, donc impossible d’y couper. Elicec est allée encouragée l’ASM qui jouait contre le Stade Français. Cerise sur le gâteau, l’équipe clermontoise a gagné le match 😊

Lien vers le site de l’ANCOVART : https://www.ancovart.fr/

Liens pour préparer vos visites :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s